l'équipe 10


La 10ème équipe d'OrthoFaso :

 

Isoline, Julie, Marina, Lucie, Elise

 

Pauline, Maélie, Ludivine, Lucile, Ludivine

Le projet « HANDI’CAP SUR L’ESPOIR » :

 

Quand, Où, Pour qui ? Pourquoi ?
Notre projet, « Handi’cap sur l’espoir », prend le suite du projet « L’espoir des mots, l’envol des maux » mené en 2015 par l’association. Il a pour objectif l’intervention orthophonique auprès d’environ 70 enfants et adolescents polyhandicapés vivant dans deux orphelinats à Hanoï et Ho Chi Minh. Les enfants présentent des pathologies très diverses, mais la plupart sont atteints d’Infirmités Motrices Cérébrales lourdes, de Trisomie 21 et/ou de surdité. Deux équipes du précédent projet se sont d’ores et déjà rendues sur place en octobre 2015, et en août 2016 afin de dresser un premier état des lieux des besoins, tant des enfants que des personnels qui s’occupent d’eux au quotidien. Nous souhaitons, en nous rendant sur place, poursuivre leur action et répondre aux besoins importants de guidance du personnel qui ont été constatés (notamment au niveau de l’accompagnement de l’oralité alimentaire et de la communication non verbale).

En effet la notion de handicap en est encore à ses débuts au Vietnam, et le personnel, malgré tout son dévouement, est très peu formé à encadrer ce type de pathologies et se retrouve parfois démuni face aux conséquences, dans la vie quotidienne, de certains handicaps lourds. Aidées d’une interprète qui nous accompagnera tout au long du séjour, nous organiserons des temps de formation et de sensibilisation des aidants, et mettrons à leur disposition des plaquettes d’information traduites en français et en Vietnamien afin qu’ils puissent s’y référer même après notre départ. Nous accompagnerons également tout au long du séjour les enfants au travers d’ateliers favorisant leur communication (essentiellement non verbale), leur éveil et leur découverte sensorielle. Nous serons enfin présentes avec le personnel durant le temps des repas, avec les enfants sur le plan de l’autonomie (apprendre à manger seul) et de la déglutition, et avec les encadrants (les aider à adopter les bons gestes et les bonnes posture pour favoriser la sécurité lors de l’alimentation).
L’objectif est de sécuriser et d’améliorer la prise des repas afin que ce moment devienne ou redevienne un moment de plaisir et de partage. De plus, la simple présence et l’attention que l’équipe porte à ces enfants souvent délaissés sont déjà des éléments qui améliorent significativement leur bien-être. Les personnels et les enfants sur place nous ont témoigné de leur grand enthousiasme à la suite des premières actions menées, et leur demande d’accompagnement nous pousse d’autant plus à vouloir inscrire ce projet dans la durée et rendre notre action pérenne, pour peut-être l’étendre peu à peu à d’autres centres.